jeudi 6 octobre 2016

Ne pas confondre

(Spécial dédicace à Karl Marx) 


Ne pas confondre :


1. Le capitaliste, qui
- apporte son travail, son savoir-faire, ses outils ou son capital à un projet partagé
- prend les risques (profits ou pertes) correspondant au résultat obtenu
- trouve des partenaires pour partager les investissements et les risques
- recrute des employés pour faire le travail, et/ou travaille lui-même (ou pas !) sur le projet. 




2. Le créateur de capital, qui
- crée du capital par une écriture comptable
- exige une rémunération à la commission, non pas sur les résultats, mais sur un pourcentage du capital ainsi créé, et ce, quel que soit le résultat du projet
- si les résultats ne permettent pas d'assurer son prélèvement, met le projet en faillite et se sert directement sur tout ce qui peut être revendu.




3. Le capitaliste copain avec un créateur de capital, qui
- achète toutes les entreprises de son choix par des écritures comptables
- fait grossir ces entreprises par des investissements sans limite réalisés par des écritures comptables
- fait payer les intérêts de ces écritures comptables par les clients des entreprises
- diminue au maximum ses frais, entre autres les salaires des employés
- verrouille au maximum ses bénéfices en achetant, par écriture comptable, les concurrents récalcitrants
- empoche les profits





Conclusion :
Certes on peut s'enrichir en inventant des produits, en trouvant une demande solvable et en revendant avec une plus-value le travail extorqué aux ouvriers.
Mais cela n'a rien à voir avec s'enrichir en créant, ou en se faisant créer de la monnaie.
La création monétaire est une pompe à richesses, et à pouvoir, bien plus puissante que toute autre activité.








2 commentaires:

blebas7 a dit…

Le capitaliste n°1 à tout mon respect, c'est d'ailleurs un problème quand j'en parle aux suppôts de Mélenchon !😉

Maru a dit…

Je ai eu de très bonnes expériences voyager avec airfrance pire que je l'ai aussi compris que si nous changeons la date vulevo est très difficile de communiquer avec contact air france
e. En ce qui concerne les prix, je pense sont les meilleurs dans le secteur de l'aviation